Perplexe.

Apparemment, le n’importe nawak devient commun à Paris:

Pic by The Sartorialist.

Pic by The Sartorialist.

Je ne suis certainement pas une experte des subtilités du streetstyling, ni une photographe pro qui sait capturer des essences chez des inconnus…
Par contre, je peux vous dire une chose, c’est que dans mon quartier, j’en ai un qui se ballade habillé de la même manière depuis déjà quelques années: long pulls un peu beaucoup difformes sur pantalons tout aussi difformes, chaussettes par-dessus le pantalon (non non, n’y voyez pas de l’utilitaire, le gaillard ne fait pas de vélo). Mon spécimen y ajoute une touche perso: trous dans les chaussettes et crocs (oui oui, vous avez bien lu cette conjonction de coordination qui n’est pas coordonnée du tout) et je comprends bien qu’il n’ait pas les moyens de s’acheter des tissus de qualité comme celui des bonhommes là haut.
CONCLUSION: Je vous assure qu’en n’ayant pas une jolie gueule comme celle des deux beaux mâles photographiés, ça ne donne rien, ça fait peur, ça dégoutte, ça beuuuuuk.

Follow:

13 Comments

  1. 27 février 2010 / 12 h 08 min

    Deschien style powa!!!

    • Une Fee dans les Etoiles
      27 février 2010 / 14 h 12 min

      Les Deschiens! J’avais pas pensé à eux mais en effet, t’as bien choisi!!! hihihihi!

  2. 27 février 2010 / 14 h 10 min

    Mouais… enfin, même avec la jolie gueule d’un Fink ou d’un Lindstrom, ce genre de look me donne plutôt envie de me pisser dessus de rire…
    Des remèdes contre l’amour !

    • Une Fee dans les Etoiles
      27 février 2010 / 14 h 13 min

      Des remèdes contre l’amour! Bonne idée! 🙂 Mais oui, d’où mon titre, ça me laisse perplexe. Où est la limite entre l’originalité et le mauvais goût???

  3. 27 février 2010 / 21 h 01 min

    nan, nan, nan…Malgré la belle gueule, c’est pas possible, aucun des deux.
    J’en suis a me demander lequel est le pire, mais c’est dur de trancher…Entre le tirebouchonnage de pantalon, ou le rentrage dans les chaussettes, j’hésite…

    • Une Fee dans les Etoiles
      28 février 2010 / 18 h 44 min

      Perso, si j’en vois un comme ça, je le chope et on passe notre vie tous nus, le problème est réglé. Ensuite s’il veut remettre ses vêtements, je le pends pour atteinte à la pudeur du bon goût.
      S’il faut trancher, tranchons ainsi 🙂

  4. La Princesse
    28 février 2010 / 22 h 35 min

    Une solution simple, élégante, et de bon gout ! J’applaudis 😀 !!

    • Une Fee dans les Etoiles
      14 mars 2010 / 0 h 51 min

      Mouhahaha! J’adore l’idée du retour de la lapidation pour mâles!

  5. 1 mars 2010 / 9 h 54 min

    moi aussi j’en connais un il dort dehors et je lui donnais à manger quand mon kot était près de là où il créchait… bref complétement d’accord c’est n’importe nawak. bisous tout plein!

    • Une Fee dans les Etoiles
      14 mars 2010 / 0 h 52 min

      Hihihihi 🙂

  6. 1 mars 2010 / 18 h 25 min

    Le premier passe encore mais franchement limite et comme ça pour rire mais bon …
    Sinon sérieux le streetstyle ça devient vraiment n’importe quoi comme tu dis !! On en fait tellement que ça devient banal, du coup on se la joue super pro en mettant n’importe quoi et en jouant sur des conseils “soit disant mode” qui ne veulent rien dire !

    • Une Fee dans les Etoiles
      14 mars 2010 / 0 h 54 min

      Bein là c’est The Sartorialist et ce mec, je le vénère un peu parce qu’il fait vraiment des photos qui sont des bijoux et trouve souvent des gens qui sont des perles à travers son objectif. Cependant, je trouve que quelques fois, il perd un peu les pédales comme là. Mais bon, en même temps, je pense que c’était autour d’un défilé, donc en gros, les gens se lâchent à un tel point qu’ils ne captent plus que ça devient moche et pas original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *