Gniiiiiiii!


On n’a que le bien qu’on se donne! Voilà les délires qu’on peut faire quand on a un peu le moral à plat: se booker un dimanche à Londres.
Spitalfields: kiss kiss kiss/ love love love/ s’étaler dans les jeunes créateurs pour leur donner plein d’amour.
Brick Lane et les boutiques so English trop bien rangées ponctuées de vendeuses toutes charmantes.
– Je vais prendre un sac à dos iso-thermique et faire le plein de cupcakes, scones, plats de tous continents, encore des scones, puis des scones et des scones. *et encore des scones!*
– Je dors la journée d’avant, le but étant que mes pieds ne touchent pas le sol pendant 24h afin d’affronter le bitume londonien dans des conditions optimales.
– On ne m’y reprendra plus, ce coup-ci je prévois un petit paquet de cacahuètes pour les écureuils. Le sentiment de rejet par des écureuils est excessivement affligeant. On ne se moque pas.
– Je prends moins de photos de bouffe, plus de photos de gens *lalalaaaaaaaa…*.
– Ho les gens comme ils ont du style/ ho les gens comme ils s’habillent bien/ ho comme c’est sympa ça, pourquoi je n’y ai pas pensé avant?/ … Bordel, qu’est-ce que les gens s’habillent mal en Frites-land… Je vais rentrer et pleurer toutes les larmes de mon corps suite au désespoir que m’inspire la nuée de barakis adulant le chou-chou, le jogging et la brassière au dessus du premier bourrelet et le sale accent liégeois entretenu avec soin et ferveur. Et paraît qu’on a la Cambre et quelques splendides stylistes en Belgique… Tristesse…
 

Follow:

3 Comments

  1. 14 avril 2011 / 13 h 46 min

    Et en Frites Land, pour ceux qui ne sont pas barakis, il y a la vénération du beige, du re-beige, du gris, et du surtout classique-pas voyant-“surtoutpasêtreoriginal” vers chez moi !

    • Une Fee dans les Etoiles
      15 avril 2011 / 11 h 33 min

      Ha oui juste! Le beau et grand TERNE sans aucun cachet. Comme s’il ne faisait pas déjà assez gris toute l’année… Ca me sort aussi de partout quand je vois des troupeaux pareils. Sur la capitale (dans le centre hein) par contre, la dernière fois que j’y suis allée, j’ai trouvé les gens étonnamment colorés et plus originaux. J’ai l’impression que la “fashion attitioude” prend plus d’importance sur Bruxelles depuis quelques temps.

  2. 19 avril 2011 / 4 h 59 min

    Sage décision, mi p’tite fefeye !
    Moi, j’y retourne le mois prochain (pour l’Eurovision :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *