Vide.

Source: thebohemiangoods.blogspot.com

 
C’est les vacances et ça fait une semaine que je tourne en rond dans mon appart’.
Un gros projet sur lequel je planche est en attente, je n’ai plus de sous – Londres, ça vide un portefeuille…-, des gens m’en doivent mais ont encore moins de sous que moi, mon divan prend la forme de mon corps et mon chat fusionne littéralement avec moi (ce qui n’est pas pour me déplaire tellement un British, c’est tout doux).
J’ai des idées d’articles qui s’évanouissent aussi vite qu’elles sont arrivées et j’ai l’impression de macérer dans mon cerveau. Sans parler du fait que j’ai l’impression d’être en plein dans les vacances les plus déprimantes de l’année: la Toussaint… Mais depuis 2-3 semaines.
Bref, j’ai besoin de sortir un peu mon nez de chez moi, de me botter les fesses et de sortir de cet état latent. Mon dieu, je n’ose même pas imaginer la vie d’une personne au chômage.
Hop! Hop! Hop! Demain je regarde ce qu’il y a dans ma salle de bain histoire de ne pas oublier certaines perles dont je suis l’heureuse propriétaire et je me bouge pour vous les mettre sous le nez.
Et le soleil a intérêt à se ramener vite fait parce que mes grands projets vacances, hormis Londres, c’était aller me foutre dans un parc/ à la mer du nord pour lire des bouquins. Ce temps, c’est de la merde tout plein partout!

Follow:
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *