Mes ptites trouvailles Néréïdiennes

A défaut de vous montrer quelques-uns de mes cadeaux de Noël-anniversaire *quelle horreur d’être née 14jours après Noël!* tels qu’une imprimante ou mon super aspirateur sans sac que j’ai baptisé Basile (ça veut dire “roi” en grec, si je me souviens bien de mes cours…) et que j’aime à la folie, je vous présente mes ptites trouvailles chez les Néréïdes!
Comblée mais néanmoins frustrée d’avoir reçu des cadeaux uniquement “utilitaires” quand on emménage pour la première fois (quoiqu’il est beau Basile… Ok, j’arrête…), je me suis donc baladée l’âme en peine dans ma ptite Cité Ardente. Par-ci, par-là… Et comme par magie*, je me suis retrouvée devant la vitrine de chez Matrioshka dont je vous parlais déjà ICI. Ni une, ni deux, à peine le temps de réaliser où j’étais que je bavais déjà… à l’intérieur. Grand dilemme: bijoux? Maje? bijoux? Maje? Celles qui me suivent depuis un petit temps doivent avoir deviné que mon choix a balancé pour les bijoux… Surtout quand Catherine Matagne m’a présenté ce ravissant collier orné de ballerines plus qu’étonnantes…
dsc00321
Vous vous doutez bien qu’avec des détails pareils…
De un, on se dit que tout le monde n’osera pas. C’est là que nous pensons aux greluches frustrées d’avoir dénigré leur côté enfant.
C’est aussi au moment de prendre notre décision que nous ne devrons pas négliger le nombre amoindri de fois sifflantes où ces mêmes greluches viendront nous clâmer, le sourire jaune aux lèvres: “ho j’ai le même!“…
De trois, n”oublions pas non plus la réplique-variante qui carressera notre égo surdimensionné: la même greluche, le sourire tout aussi jaune mais: “hooooo… J’adore ton collier, il est vraiment original, tu l’as trouvé où?“… Et vous de répondre innocemment: “on me l’a offert, je ne sais pas de quel endroit il vient…
dsc00328
Et puis j’ai toujours été sensible à la vie de Bambi, alors quand je constate que la fille de Bernard et Bianca fait un duo pro de ballet avec la fille de Bambi, je ne peux que leurs rendre hommage et leurs permettre d’étaler leur représentation sur mon buste fier.
J’ai ensuite craqué – et ce, suite à des spasmes qui m’ont conduite malgré moi jusqu’au présentoir des boucles d’oreilles- sur un superbe modèle argenté (et j’en profite pour vous présenter aussi ma première mini orchidée achetée only for the appart’):
dsc00317
dsc00319
Belle petite paire qui aime trôner sur mes mini-oreilles (je ne remercierai jamais assez l’ami qui, un jour à la caisse d’un supermarché, s’est étonné bruyamment de la petitesse de mes oreilles… Ami qui ne doit pas faire plus d’1m60, je tiens à le préciser… Merci Small 😉 ) avec presque toutes mes fringues.
Eeeeeeeeeeeeeeet voilàààààààààààààà!!! Le prochain… Un des seuls cadeaux qu’on m’a offert pour mon anniversaire et qui est purement PAS utilitaire… Sur ce, moi je vous laisse, je vais parfaire ma culture cinématographique en léchant goulumment un Magnum Ecuador devant la Cité de la Peur.
* Ouais bon, d’accord, je me suis dirigée direk chez Matrioshka, j’avoue…

Follow:

1 Comment

  1. 9 février 2009 / 8 h 34 min

    hehe, bien joué, il faut tjs se faire un cadeau soi-même! Y a que des merveilles dans cette boutique!
    Moi aussi j’ai maté Odile hier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *