De l’Amour avec Delphine Quirin.

Nan mais alors je vous le dis tout de suite, si vous cherchiez un article cul-cul la praline avec 3000 coeurs et des montages hideux, ce n’est pas ici que ça se passera. En fait, c’était juste une grosse coïncidence que je prévoie de lancer le concours un 14 février, JE VOUS JURE! Cela dit, j’espère que ça permettra à l’une d’entre vous d’avoir un petit bonheur sans que cela ne vienne d’un autre facteur que celui de la chance. Et pour tout vous dire, j’avais l’occasion de vous proposer ce concours (COOOONCOOOOUUUURS OUI!) avant les fêtes mais j’ai eu envie de vous en proposer un plus tard, quand tout est retombé et qu’on subit littéralement l’hiver.

Parce que oui, on est dans la période que je déteste le plus: celle où il fait moche, où aucune fête ne fédère plus personne, où le printemps a encore le temps d’arriver en mode escargot… Ne me parlez pas des fêtes de carnaval, je n’adore pas de trop me déguiser et au final, le carnaval, je n’ai adoré ça qu’en primaires. Bref, c’est la période gueule de bois: 3 mois pour se remettre des fêtes de fin d’année saupoudrée d’une sorte de mini dépression saisonnière et boire des litres d’eau ici n’a aucun sens. Et puisqu’on n’a que le bien qu’on se donne, cette année, j’ai voulu illuminer un peu cette période pour vous et vous proposer ce concours en plein hiver déprimant!

Vous pouvez donc gagner un bandeau noir de chez Delphine Quirin (merci à toi Delphine!) fait par ses petites menottes expertes (20 ans de bouteille la ptite quand même!) dans son atelier rue Pierreuse. Je vous rappelle quand même que Delphine n’a pas besoin d’un concours pour se faire connaître puisque la cocotte vend assez bien depuis plusieurs années au Japon ainsi qu’en France (via le Printemps) ou encore à Londres (Selfridges notamment). Elle a une bonne presse régulière et ses créations sévissent aussi depuis plusieurs années à Liège chez Duck. Ici donc, c’est plaisir d’offrir pur et dur!

Le bandeau est donc en laine doublée d’un de ses très beaux lurex. C’est le petit… Troisième qui vient compléter ma collection des bandeaux de la créatrice (BON! OK! SI ON COMPTE AUSSI CEUX UNIQUEMENT EN LUREX J’EN SUIS A 5! Je sais, je suis une perdue! D’ailleurs, je vais vous faire baver en vous montrant le rose-doré qui n’est pas à gagner. Pouet!). Je vous vois venir… “C’est bien mignon mais mon bandeau en polaire made in China tient sans doute plus chaud”. Alors d’abord, ton bandeau chinois, il est moche (fallait que je le dise, c’est vraiment pas beau ces bidules) et ensuite, tu n’imagines pas le pouvoir chauffant de la laine de Delphine! Ça t’enrobe les oreilles de douceur et les garde bien chaudes tout en te donnant un style à la fois moderne et vintage. Il est petit, nomade, facile à dégainer, facile à glisser dans son sac et est une très bonne alternative au bonnet quand les températures sont fraîches mais pas en mode ère glaciaire. Gros plus: il garde aussi bien les cheveux hors de portée du gloss (ou des yeux) quand il y a du vent. Testé et approuvé sur le pont Maghin (si tu connais Liège, tu sais que c’est un des ponts les plus pénibles à passer à pieds). 

BON! Maintenant que j’ai balancé ma tirade, passons aux modalités du concours! J’ai envie de vous faire “travailler” un peu plus sur ce coup! Donc vous allez devoir m’envoyer un mail (info@unefeedanslesetoiles.be ) avec comme objet “Delphine Quirin Superstar!” et dans lequel vous devrez me donner la date phare de sa carrière, celle où elle s’est fait remarquer et a décollé (on n’est vraiment pas pressés de l’atterrissage d’ailleurs). Un indice: vous pouvez trouver la réponse sur son site! Un petit mot sympa en plus de la date, c’est toujours apprécié d’ailleurs. Evidemment, les participants qui sont abonnés à ma newsletter auront une double chance dans le tirage au sort (précisez-le juste dans votre mail et je vérifierai). Les participations au concours sont acceptées jusqu’au jeudi 21/2/2019 à 23h59. Le concours est réservé à la Belgique, le Luxembourg et la France métropolitaine. La/le gagnant.e qui aura été tiré.e au sort sera contacté.e dans le week-end qui suit. 

Bonne chance à tous! (Et n’oubliez pas de vérifier vos spams le weekend qui suit le 21 février… On ne sait jamais!)

Et si jamais vous étiez intéressés par autre chose qu’un bandeau, sachez que son atelier est ouvert encore au moins tous les samedis du mois de février de 11 à 17h rue Pierreuse, 26 à 4000 Liège.

Shop the Post

Delphine Quirin Headband
Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *