La B.B. Crème qui arrive enfin à me séduire.

Du temps de l’engouement des B.B. Crèmes, j’avais juste aimé celle des chez M.A.C. de façon fort raisonnable pour finalement aussi la délaisser. De manière générale, je n’ai jamais réussi à rentrer dans tout le buzz qu’on en a fait. C’était pas faute d’en vouloir pourtant! J’en ai essayé quelques-unes, reçu d’autres via des boxes… Mais il y avait toujours un truc qui n’allait pas. Texture granuleuse, odeur et gras du filtre SPF encore plus présents que dans une crème SPF tout court, rendu qui faisait ressortir les imperfections, estompage difficile voir impossible, sensation d’inconfort et d’étouffement de la peau, adaptation à la couleur de ma peau qui virait joyeusement à l’orange carotte alors que j’entretiens un teint superbement aspirine depuis des années… Bref, mon engouement a dû vite faire place à un sentiment de résolution: les BB et autres CC crèmes n’étaient pas faites pour moi.

Les années passèrent et ces crèmes teintées aux initiales pompeuses sont finalement rentrées dans les rangs, faisant désormais partie de nos rayons comme n’importe quelle autre article de beauté. Et un jour, alors que Sybille me maquillait chez Kroonen & Brown (et je pense que ça devait bien dater d’il y a 6 mois au moins), elle me propose d’essayer la BB crème “Glow Time” Full Coverage de Jane Iredale. Je lui dis que je n’ai jamais su en trouver une qui tienne réellement ses promesses mais elle m’assure que celle-ci est différente…

Jane Iredale BB cream/ Pic by kiwikoo

Je m’attends à (et ce, malgré les mains magiques de Sybille):

– une application difficile.

– une couvrance pas du tout uniforme (ce que certains aiment appeler “couvrance légère” alors que c’est plutôt “pâtés par-ci, rien du tout par-là, pourtant j’ai fait la même chose partout je comprends rien” aka “mauvais produit et beaucoup de promesses”).

– une odeur infecte de SPF des années 90.

– un teint soit trop glowy (boule à facettes avant l’heure) ou alors trop mat au point d’être gris.

– un teint obstrué (croyez-le ou non mais je n’ai jamais eu de BB ou CC crème qui ne m’obstruait pas la peau).

– l’impossibilité de trouver ma carnation vu le peu de choix que les BB et CC crèmes proposent (et qui se résume souvent à light fair et medium… Quelques fois, ils sont un peu fous-fous, ils pondent un “dark” et là, c’est la fête dans les bureaux).

Jane Iredale Full Coverage BB cream/ Pic by kiwikoo.

Ce qu’il s’est vraiment passé:

– Il y avait un fameux choix de teintes dont une assez claire pour ma peau cachet d’aspirine.

– Ca sent bon les agrumes! On la snifferait volontiers!

– La couvrance est étonnamment bonne pour une BB crème. Elle égale pas mal de fonds de teint sur ce coup.

– Toujours en ce qui concerne la couvrance, elle est aussi excessivement uniforme. Elle sait se fondre au teint sans effort.

– L’application nécessite une quantité très infime de produit (j’ai même besoin de moins de quantité qu’avec mon MAT Velvet + de chez MUFE) et est très facile. Pour ma part, je l’applique au pinceau.

– Elle s’adapte REELLEMENT à la carnation de ma peau.

Jane Iredale Glow Time Full Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

Concernant l’évolution – et là, je parle bien sûr d’une période de temps qui excède la journée de test puisque j’ai finalement craqué pour me l’offrir il y a quelques semaines déjà – elle est étonnamment bonne. J’ai, cependant, mal débuté pour finalement réussir à re-câlibrer tout ça. Je m’explique…

La marque avance qu’elle va donner un teint bonne mine et radieux (donc pas mat , plutôt lumineux), qu’elle va réguler l’excès de sébum et réduire la taille des pores… Les premiers jours, j’ai plutôt constaté le contraire. A midi, je brillais comme une boule à facettes tout en pelant et mes pores faisaient des trous géants. J’étais un peu décontenancée d’avoir abandonné mon MAT Velvet + pour ça… D’un autre côté, je sentais que j’avais moins de produit sur le visage, que ma peau respirait mieux et l’air de rien, le produit ne me déshydratait pas… Donc j’ai cherché, cherché… Et j’ai trouvé: le nettoyage de ma peau le matin. Je le fais toujours de la même façon: passage d’un coton imbibé d’eau micellaire suivi d’un passage de coton imbibé d’eau pour rincer. Or… Ca fait un peu la même chose qu’une lingette démaquillante: ça nettoie, certes, mais mal. J’ai décidé d’utiliser un vrai nettoyant: une mousse, un gel, n’importe quoi mais un nettoyant doux, juste histoire de faire ça un peu mieux. Et ça a marché, adapter le nettoyage de me peau le matin a clairement optimisé la BB crème et l’a encore mieux “révélée” à moi:

– Tenue implacable.

– Aucune brillance si tant est que je ne me tape pas un gros stress avec des sueurs froides, tout va bien.

– Les pores? C’est quoi ça?

– Beaucoup moins de pelage de peau.

Jane Iredale Glow Time Full Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

Je pense en fait que deux choses sont rentrées en ligne de compte. Un nettoyage adapté de ma peau, bien sûr (et aussi une hydratation! Pas oublier ça!), mais aussi le fait que je l’utilisais déjà depuis 1 bonne semaine. Parce que désormais, je sens clairement qu’en plus de faire office de produit teint, elle laisse aussi ma peau bien plus aérée, l’hydrate (j’ai vraiment moins de peau pelée… Peut-être aussi est-ce la météo plus douce mais quand même…) et peut faire office de léger anti-cernes si vous n’avez pas des cernes trop pigmentées.

Jane Iredale Glow Time Fulle Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

En plus de tout ça, la demoiselle contient un SPF25, est water-resistant (40minutes) et a des actions anti-oxydantes. Et en résumé? J’en suis finalement fort contente! Cela dit, je pense que les peaux à problèmes devraient l’éviter puisqu’elle semble moins bien se comporter sur une peau un peu “instable”. Pour le reste, c’est un produit que j’aime beaucoup essentiellement pour deux choses: 1) sa bonne couvrance uniforme, 2) cette sensation de peau qui respire. Elle donne un joli teint lumineux qui peut être modulé avec une poudre matifiante si ça ne vous plaît pas (sinon, Jane Iredale propose une Dream Tint très sympa si tu préfères un teint mat), son application aisée fait gagner un peu de temps le matin et la quantité ridiculement peu importante compense amplement le prix (qui, si on y réfléchit bien, est moins cher que le MAT Velvet + de MUFE par exemple. Toujours faire des liens entre les prix ET la quantité de produit!).

La Glow Time Full Coverage BB Cream de Jane Iredale est disponible au prix indicatif de 50EUR pour 50ml (pour te donner une idée, le MAT Velvet + fait 34EUR… Pour 30ml…). Vous pourrez la trouver…

A BRUXELLES:

Kroonen & Brown

rue Lebeau, 49

1000 Bruxelles

A LIEGE:

Le Boudoir de Jeanne

rue Puits-en-Sock, 138

4020   Liège.

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *