Vous reprendrez bien un peu de lumière?

On l’attend avec impatience depuis que les fêtes de Noël sont terminées: la lumière. Personnellement, voguer entre les fêtes de fin d’année et Pâques est la période la plus difficile à vivre. On n’a plus grand chose (rien même) pour se réjouir et il faut attendre patiemment que l’hiver passe. Les jours sont majoritairement gris et on est ballotés entre températures clémentes et un froid glacial. J’ai toujours un peu l’impression d’être un zombie en fait.

Il faut donc user de stratégie, d’astuces, afin de rendre cette période un peu plus sympathique. En déco, on continue avec de beaux bougeoirs, on ré-arrange certains endroits et on profite des premiers bulbes. En make-up, il y a aussi moyen de s’illuminer un peu la vie. Je t’entends déjà me crier dans l’oreille “stroooobing power!”. Oui je connais… Cette tendance qui a débarqué un peu avant les fêtes et qui consiste à changer sa tête en boule à facettes (littéralement). Mais justement, c’était juste avant les fêtes. A la limite un peu pour le nouvel an mais hormis au carnaval PEUT-ETRE, tu ne me verras pas arborer une tronche qui brille tellement que j’en aveuglerai tout un quartier. NO WAY. Il y a des tendances qui découlent des catwalks ou de make-up d’édito, qui sont superbes, je ne dirai pas le contraire… Mais qui doivent aussi apprendre à rester là où elles ont pris racine et certainement pas chez la maîtresse du petit Joachim, 4 ans et demi, déjà aveugle et traumatisé à jamais.

Pic by 1FDLE.

Pic by 1FDLE.

L’enlumineur (ou highlighter. Je voguerai entre les deux termes, j’ai le droit moi, je suis prof de langues!) est un superbe outil de finition si tant est qu’il est utilisé convenablement. Il permet de donner un peu plus de relief au visage et d’amener une légère lumière sur des pommettes ou au coin interne de l’oeil. Son rôle est d’attirer l’attention, pas d’être vu. Il attirera l’oeil de ton interlocuteur sur tes lèvres lorsqu’il aura été posé légèrement sur l’arc de Cupidon. Elles n’en seront qu’un peu plus charnues. Illuminer le coin interne de l’oeil peut aussi aider les personnes portant des lunettes à rendre leur maquillage un peu plus visible aux autres et une touche sur les pommettes les rendra un peu plus bombées. Finalement, de façon générale, il donnera bonne mine. C’est un allié de force tant qu’on en n’abuse pas ( 3 tonnes sous les sourcils, c’est fini les 90’s merci bien…).

Pic by 1FDLE.

Pic by 1FDLE.

Les textures varient aussi ici et on pourra se poudrer ou se crémer de lumière selon l’humeur, le rendu ou ce que ta peau préfère. Les crèmes n’ont jamais eu beaucoup de mes faveurs (pour des raisons d’épaisseur de textures. Je ne suis peut-être pas tombée sur les bons mais le Pearl de MAC, malgré sa couleur magnifique, finit toujours par faire des placards sur moi). De même on voyagera entre reflets dorés, rosés, nacrés ou argentés. Les choix sont là pour satisfaire tout le monde, on ne va pas se gêner!

Soft & Gentle de chez MAC est celui que j’ai depuis toujours. C’est mon premier amour et il n’est jamais parti au fond d’un tiroir. Un très bel highlighter léger et aux reflets dorés qui fait particulièrement bel effet sur les pommettes. Il convient à toutes les saisons, se pose facilement, une pigmentation juste parfaite pour les débutantes comme pour les plus connaisseurs. Son gros plus: je me demande vraiment quand je toucherai le fond de celui-là. Ce n’est pas faute de le porter souvent pourtant.

Soft & Gentle by MAC/ Pic by 1FDLE.

Soft & Gentle by MAC/ Pic by 1FDLE.

Incandescent Light dans la Ambient Lighting Palette de chez Hourglass (au milieu) est plus discret et sera parfait pour les jours d’été où on on voudra illuminer tout en prévoyant une bonne petite séance de transpiration corporelle due à des températures venues tout droit de l’enfer. C’est aussi un highlighter que j’aime utiliser si je fais un maquillage plus lourd comme un smoky eye. Pas besoin d’en avoir plus mais une touche de lumière est tout de même nécessaire? C’est vers lui que je me tourne. Et si la peur de la main lourde te hante, c’est aussi à lui que l’on pourra faire confiance. Rendu naturel et subtil, pas de surcharge, pas de risque!

Si par contre je veux plus de lumière, plus de glow, alors je trempe légèrement mon pinceau dans le highlighter de la Naked Flushed (l’originale ici). Celui-là, c’est le plus pigmenté, le plus waouw, le plus “mais qu’est-ce que t’as là? C’est beau!”. C’est celui qui va (avec le reste) ravaler ma tronche quand j’ai (au choix) une insomnie, une gastro, un rhume carabiné,… Ouais! Et quand j’ai trop fait la fête alors que je ne devais pas! De jolis reflets argentés-rosés qui donnent une super bonne mine. C’est à un point où on m’a déjà dit que j’avais une tête fraîche alors que j’avais dormi à peine 3h. L’anti-cernes a fortement aidé mais ce sont les détails en plus qui aident au tout généralement.

Du côté plus liquide (et donc, pas crémeux non plus), j’ai récemment découvert le Gel Enlumineur Glow Getter de Jelly Pong Pong grâce à la Birchbox. La texture est très agréable et le petit pinceau permet une application précise. On estompe vite au doigt ou au Beauty Blender et on le laisse se fondre sur la peau. Idéale pour les peaux grasses, il ne fait pas de placard et on ne nie pas qu’il risque moins de se casser que ses autres copains en cas de voyages fréquents. Il a tout du pratique sans lésiner sur la qualité!

Gel enlumineur Get Glowy by Jelly Pong Pong / Pic by 1FDLE.

Gel enlumineur Get Glowy by Jelly Pong Pong / Pic by 1FDLE.

Et je te le prédis… Cette collection d’enlumineur est sur le point de s’agrandir… Mais chut… Je n’en dis pas plus pour le moment. Il faut savoir faire saliver ses troupes de temps à autres!

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *