Lancôme Café Bonheur: le printemps (trop) léger.

Alors… Je sais que la météo nous a bien ramenés tous en hiver! Personnellement, aujourd’hui, c’était manteau, mitaines, bonnet et écharpe. Et après les beaux jours d’il y a 2 semaines, ça fait mal… Je sais… (Sauf que j’étais malade pendant les beaux jours donc j’ai envie de dire… Nananèreuuu!) Mais à chaque saison sa météo et puis le printemps n’est pas si loin! La preuve: les marques sortent déjà leurs collections pour les beaux jours! Et en make-up, c’est chez Lancôme que j’ai eu les premiers bourgeons. J’avais adoré la collection de l’année passée: French Temptation. C’était mignon, joliment désigné et les produits étaient très efficaces. Bonne pigmentation, packagings absolument charmants et qualité. Qu’en est-il de celle de cette année pour la collection Café Bonheur?

Comme pour French Temptation, la collection repose entièrement sur le style de vie “à la française”. Cette fois-ci, l’attention est portée sur les cafés parisiens. On peut notamment remarquer le couvercle du blush qui rappelle les cannages des chaises de terrasses. Les couleurs restent “poppy” avec, comme pour l’année passée, une intention claire d’attirer un public jeune sans pour autant mettre de côté les plus averties. Cependant, on rêve un peu moins que l’année passée. Franchement, comment battre les blush crème emballés comme des macarons? Je te le demande? Et oui, je sais, je n’ai pas mis un café mais madâme, moi je bois du thé. Et quand c’est possible, j’oppose une résistance à ma façon à la dictature du café!

Avant de plonger plus en détails dans cette collection, il faut savoir que, contrairement à l’année passée où on surfait plus sur du pastel et des wash de couleurs, Lancôme met l’accent cette fois-ci sur un look plus naturel avec des déclinaisons de rose. On vogue sur le délire de la parisienne aux joues roses et qui aime s’habiller d’un rien (sauf qu’en fait non, c’est souvent très travaillé où elle ressemble à n’importe quel barakie hein, que les choses soient claires: à moins d’être gâtée par la nature, les miracles n’existent pas). Café Bônheur est donc composée de produits très faciles à utiliser si on est adeptes du make-up léger. La seule et unique folie étant l’apparition de paillettes…

Café Bônheur by Lancôme / Pic by 1FDLE.

Tant qu’à parler du blush, plongeons directement dedans! Blush in Capitals (ou Blush Alphabet) est un très beau mélange de différentes tonalités. On balance entre le brun, le corail, le rose clair et le presque fuschia avec une touche d’enlumineur. Les lettres dans le pot sont là pour composer le mot “Lancôme” et le boitier est fourni avec une très jolie houpette… Mais vous me connaissez, je préfère mes pinceaux! C’est un joli packaging édition limitée que les aficionados de la marque seront sans doute ravis d’avoir… Vous le sentez venir mon gros “MAIS”? … Parce qu’il y en a sur deux plans oui…

Le premier: pourquoi ces lettres? Dès que j’ai vu ça, j’ai été projetée dans mon enfance avec la soupe de lettres… Vous vous en doutez, ce n’est évidemment pas glamour pour un balle! Je comprends qu’il faille rivaliser d’originalité avec les autres marques mais ne serait-on pas un peu tombé dans le too much pour nothing? Je comprends aussi que faire des billes comme chez Guerlain, c’était trop copier mais Lancôme arbore la rose comme logo… POURQUOI N’ONT-ILS PAS FAIT PLEIN DE PETITES ROSES??? Ca aurait été tellement plus joli et élégant et je pense qu’un public jeune aurait été tout autant séduit… La soupe de lettres… Mouais… Bof…

Mon second “mais” se porte plutôt sur le côté qualitatif: la pigmentation, faut la chercher… Elle doit être restée dans toutes les lettres sauf celles qui composent le mot “Lancôme”. L’accent circonflexe peut-être? Tout est resté dans l’accent circonflexe? Je cherche hein… Vous l’aurez donc compris, votre dévouée au teint cachet d’aspirine qui se plaint de ne pas voir de la couleur, c’est assez parlant. Par contre, en poudre de finition, pour ajouter un petit “glow” sympa au teint ou pour pimper un autre blush, là, la poudre devient intéressante. Mais du coup, à 48€… Ca fait un peu cher tout de même.

Rose La La blush from the Café Bônheur collection by Lancôme / Pic by 1FDLE.

Par contre, le blush en stick “Rose La La” (208), lui, il est absolument sympathique! Je vous rappelle que j’ai toujours bien aimé les blushs crèmes de chez Lancôme. La texture n’est pas collante, la pigmentation est au rendez-vous et l’estompage est très facile. Ni too much (donc on ne termine pas avec un look de poupée de cire serial killeuse), ni trop peu! Il se fond très bien au teint et la couleur est un très joli rose fuschia froid qui sait donner la touche de vie qu’il me manque quand j’ai le matin difficile (c’est-à-dire absolument TOUS les matins…). Et là, ce que j’aime faire, c’est l’agrémenter avec une touche du Blush Alphabet. Ca le renforce un peu, le côté poudre aide encore plus à fixer la couleur et il ajoute un léger “sheen”, ce petit voile de lumière très délicat, qui amène une jolie touche générale au teint. Mais déjà seul, il se suffit à lui-même. J’essaie juste de trouver une utilisation idéale à la soupe de lettres…

L’Absolu Rouge Lip Top Coat Café Bônheur by Lancôme / Pic by 1FDLE.

Passons maintenant à celui qui a l’air d’attirer énormément de monde: le fameux Top Coat de la collection… Comment vous dire… Je ne sais pas à quoi ce truc sert… Hormis être un baume à lèvres au prix excentrique qui te sort 2 paillettes à l’occasion sur les lèvres, je ne vois pas trop pourquoi ils ont sorti ça. Alors oui, c’est confortable, nourrissant et ça donne un petit effet lèvres au “naturel travaillé”… Mais je peux avoir ça avec un Labello au packaging certes 10 fois moins joli mais au prix 10 fois plus abordable. Et oui, il va rendre un rouge à lèvres mat plus glossy mais idem… Je peux faire la même chose en passant du Labello sur un mat.

L’Absolu Rouge Lip Top Coat Café Bônheur by Lancôme / Pic by 1FDLE.

Les paillettes, quand elles sont présentes, donnent surtout un air idiot style “j’ai roulé une pèle à mon mec qui était déguisé en licorne sur le carnaval de Wonck”. C’est aussi la raison pour laquelle vous n’aurez pas de swatch: comme pour le Blush Alphabet, j’ai essayé mais ça ne donne quasi rien de perceptible en photo. Dans les prix, on tourne autour des 35€. Si vous avez envie de dépenser vos 35€ dans rien juste pour le fun, voilà ce qu’il vous faut.

Les deux derniers produits que j’ai eu l’occasion de recevoir, ce sont les traditionnels vernis qui font partie de chaque collection. Ici, rien à redire, la qualité est là et j’aime les couleurs. Comme dit plus tôt, on reste dans du rose, les paillettes suivent la tendance (l’année passée, elles étaient blanches). Je vous montrerai ça sur les réseaux sociaux plus tard. Je n’ai pas pu encore les tester sur le long terme parce que je m’apprêtais à poncer et repeindre un meuble. Mais connaissant les vernis Lancôme, je sais que c’est toujours de bonne qualité. Prix: 26€

En conclusion? Bein oui, hormis le blush stick et les vernis, je suis assez déçue des deux autres produits. Je n’ai évidemment pas reçu la collection dans son entièreté donc je ne me prononcerai pas sur le reste mais ça fait déjà deux produits où absolument RIEN ne se passe. A défaut de la palette (celle de l’année passée m’avait agréablement surprise en terme de qualité mais il faut dire qu’ici, elle reste fort dans les neutres donc je suis très curieuse de voir si la pigmentation suit), j’aurais été curieuse de voir si les fards monochromatiques (32,50€) étaient bien. Ceux-là ont l’air vraiment intéressants et j’aime assez bien la déclinaison de couleurs décidée (il manque un beau rouge que je ne suis pas arrivée à télécharger).

Glitter Eye Palette Café Bônheur by Lancôme (65€) / Pic by 1FDLE.

Pour ce qui est des rouges à lèvres, en Absolu Rouge, ils semblent aussi avoir sorti deux très beaux nudes et un rose plus soutenu en plus de ce top coat absolument inutile. Là aussi, pas reçus et pas encore eu l’occasion d’aller chipoter ça en magasins donc impossible pour moi de vous en dire plus pour le moment. A titre informatif, je vous mets quand même les photos presse, à vous de voir si ça vous tente assez que pour les voir en magasin.

Tous les produits ont été reçus sans aucune obligation d’en parler. La collection Café Bônheur est disponible sur commande en magasin au De Bijenkorf à Maastricht ainsi qu’à la Galeria Kaufhof à Aachen (les 2 sont à une vingtaine de minutes de Liège en voiture ou en train, pour le reste: Google est ton ami!).

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *