Macaya: Liqueur de mon coeur.

On a TOUS ça! La fin de la journée éreintante, on en a marre de tout, envie de tout envoyer valser. S’il y a des mini-vous, vous n’en revenez pas d’avoir réussi à les mettre au lit sans les avoir étripés. Quant à l’éventuel amour de votre vie, aujourd’hui, il est particulièrement agaçant et c’est un de ces jours où vous voyez tellement bien ses poils de nez que vous arrivez même à les compter. Par chance, il a décidé d’aller chanter (faux, je sais) sous la douche pendant un bon moment. C’est là qu’on arrive à souffler et qu’on ne sait pas trop quoi faire de ses 10 doigts en fin de compte. Tu n’en as rien à faire du jugement, tu veux juste un petit truc pour te faire plaisir, un moment rien qu’à toi… C’est là que, revêtue de mes plus belles cornes et ma super paire de sabots Louboutin, j’arrive, telle une bonne copine, pour te parler de Macaya.

Macaya, c’est une collaboration entre deux amoureux du goût: la distillerie Radermacher et Jean-Philippe Darcis. C’est tout naturellement que Bernard Zacharias, 5ème génération de la distillerie bio – connue autant pour ses superbes gins ( dont une très belle collaboration avec Julien Lapraille ) , liqueurs, apéritifs et whiskys-, s’est tourné vers Monsieur Darcis quand l’envie lui prit de composer une liqueur au chocolat. Ensemble, ils ont donc créé une collection capsule de deux produits d’une élégance rare. 

Ainsi sollicité, Jean-Philippe Darcis relève le défi. Histoire de vous remettre un peu les choses en tête, il faut savoir que Darcis est un des 10 chocolatiers belges à pouvoir faire son chocolat lui-même (il part de la fève de cacao jusqu’au produit fini). Il n’est pas donc uniquement dans le travail de la conception mais est aussi devenu un fin limier quant aux cultures de cacao à travers le monde. C’est la plantation de cacaoyers de Trinitario, à Haïti, qui sera donc sélectionnée. La démarche est éthique puisqu’il aime travailler avec des petites plantations respectueuses du travail de chacun. Macaya est d’ailleurs le nom du parc national où se trouvent les plantations. 

C’est bien joli tout ça mais qu’est-ce qu’on a concrètement? Et bien on a une liqueur brun clair d’une finesse et d’une élégance insoupçonnées. La force de la fève de cacao se fond dans la gourmandise de la crème sans aucun côté entêtant (sauf celui de ta gueule de bois si tu siffles toute la bouteille sur la soirée, on est d’accord!). Moi qui n’adore pas le Bailey’s (j’ai un GROS problème avec les produits sucrés où les mauvais conservateurs et le sucre sont en quantité excessive), je pourrais boire cette bouteille à la paille (mais je tiens à ma vie donc je reste raisonnable. C’est dur, sache-le). On est ailleurs. On va dire que le Bailey’s est un peu la Carapils pendant que Macaya tourne plutôt autour d’une Triple Westmalle? Ca t’aide comme point de repère? On est juste dans une liqueur qui a quelque chose de divin. Aucun excès, juste un splendide équilibre dans les goûts qui confère à la dégustation un petit moment de paix et de plaisir des sens. La petite peut se déguster chaude, sur glace, pure et peut même faire partie de vos cocktails, long drinks ou desserts.

Et bien sûr, si vous n’êtes pas trop dans la consommation d’alcool, ils ne vous ont pas oubliés puisqu’une Bean To Bar à 79% est également disponible. Ici aussi se mêlent force et douceur. Fèves de cacao et sucre de canne organique proposent une explosion de saveurs d’épices sèches, de mélasse douce, de vanille et de cerise. Ne soyez pas trop impressionnés par le 79%, la fève de cacao est réellement douce, le chocolat est fort mais l’amertume laisse place aux goûts et ne file pas la grimace aux plus sucrés d’entre vous. Laissez fondre entre la langue et le palais et laissez-vous emporter, ça fait du bien! Evidemment, si vous avez envie de consommer les deux en même temps, rien ne l’interdit! Pour ma part, j’aime faire honneur aux 2 produits séparément et j’accompagne le chocolat d’un thé vert. 

Pour finir, sachez qu’une partie des bénéfices de cette collection capsule est reversée aux haïtiens (1€ par bouteille va à l’association Acted) afin de les aider à réhabiliter les parcelles de cacaoyers détruites par l’ouragan Matthew. Vous vous faites plaisir et vous aidez d’autres personnes à reconstruire leur vie en même temps. 

Franchement, si avec ça, vous n’arrivez pas à vous trouver un petit moment simple de pur bonheur dans votre journée, je ne sais plus quoi faire pour vous!

La collection MACAYA est disponible dans toutes les boutiques Jean-Philippe Darcis et la liqueur est aussi distribuée dans les points de distribution de la distillerie (si je ne me trompe pas, Delhaize et Carrefour en font partie). 

J’ai reçu ces produits sans obligation d’en parler, mon avis est honnête et non influencée par un quelconque partenariat. Ce billet n’est pas sponsorisé. J’irai sans doute m’acheter une deuxième bouteille d’ici les vacances d’été d’ailleurs! Bein quoi? On n’a que le bien qu’on se donne!

Buvez avec modération. 

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *