PIXI: Eye Reflections Shadow Palette.

Pixi est une marque très connue des anglo-saxons mais beaucoup moins en Europe et encore moins en Belgique. Et pourtant, les aficionados de la beauté n’ont pas attendu qu’elle soit plus facilement disponible ici (voir mon article qui mentionne leur fameux Glow Tonic et qui date de 2015… Il y a 4 ans, j’étais déjà au taquet donc!) pour en vanter les mérites. Surtout très intéressante dans les gammes de soins qu’elle propose, je savais que Pixi faisait aussi du maquillage. Là, ils sont un peu moins connus. Du coup, ça m’intriguait fort mais je suis une grande distraite vous savez. Pire qu’un papillon en maquillage, une bonne sortie en balaie vite une autre tellement j’ai envie de toucher à tout. Et puis un jour, sans crier gare, j’ai reçu un paquet de la marque en provenance direct de Londres. Je ne m’y attendais déjà pas mais quand j’ai vu que c’était 2 de leurs palettes, j’ai sauté au plafond. Alors? Qu’est-ce que ça vaut?!

J’ai donc reçu les Eye Reflections Shadow Palettes. Les palettes de cette gamme contiennent toutes 12 ombres à paupières absolument sublimes et dont la texture presque crémeuse est très agréable à travailler. On estompe très facilement donc on peut bien construire son make-up avec beaucoup moins de risques de se louper. Quand il y en a, les mats sont tout aussi magnifiques et constituent de très jolies couleurs de transition tandis que les irisés et les métalliques permettent de jouer avec la lumière et leur intensité. Appliquées en aplat au pinceau ou au doigt pour plus d’effets, elles sont de toutes façons toujours très jolies. De visu, on pourrait penser le packaging un peu cheap et je pense que c’est bien souvent ça qui m’a retenue de passer le pas de l’achat et de me laisser distraire par une autre marque. Mais à vrai dire, depuis que je les utilise, j’aime assez bien le côté transparent. On voit tout de suite à qui on a affaire et la décision du matin la tête dans le luc est prise beaucoup plus rapidement. 

On va commencer par la première et la plus intéressante: la Natural Beauty.  Bien qu’elles soient toutes les deux composées de tons principalement neutres, celle-ci est la plus neutre des deux. Mon coeur penche plus pour elle parce qu’elle est la seule à contenir des ombres mats (4 précisément). Je peux donc faire absolument tout ce que je veux avec elle: j’ai tous les finis désirés. Il est possible de rester très naturelle, de faire un smoky, de jouer sur les contrastes de textures, bref, c’est vers elle que je me tourne le plus souvent. C’est aussi la palette que je conseillerais à une jeune ado qui veut se mettre sérieusement au maquillage. Elle est parfaite, contient des clairs (doré clair, rose-gold) comme du plus foncé (aubergine irisé) et permet de très belles combinaisons plus ou moins subtiles. Avec de telles couleurs et un minimum de technique, c’est vraiment difficile de se rater. 

La Reflex Light propose des teintes neutres aussi mais qui sont beaucoup plus axées sur les couleurs chaudes. C’est pas que j’adore pas mais les tons froids me vont toujours mieux et ça, on ne sait rien y faire. C’est d’autant plus frustrant qu’elle est très belle et que la pigmentation de certaines ombres métallisées donnent des envie d’aller illuminer le monde sur un clin d’oeil. Son seul défaut “pratique” est de ne pas contenir de fard mat. Donc à moins de faire un total look irisé ou métallisé, il faudra trouver de quoi contraster en-dehors de celle-ci. Je suggérerais la Reflex Light a une jeune personne déjà un peu habile en make-up et qui aimerait doucement tendre vers quelque chose de légèrement plus affirmé sans pour autant tomber dans les faux pas des 80’s. Elle est aussi absolument splendide pour les yeux verts et bleus étant donné qu’elle fait la part belle aux dégradés de bronzes!

En résumé: une très belle surprise! J’étais prête à être déçue pour tout vous dire. En général, une marque soins n’est pas très bonne en make-up et inversement. Mais là, ça se passe fort bien! Quand même moins pigmenté que du Urban Decay mais ça n’est pas non plus une différence de fou. PIXI gère étonnamment bien les pigments tout comme ses textures et le prix… 24£ pour 12 ombres à paupières (selon le cours du live sterling, on avoisine les 25€), c’est très raisonnable! Sur ce, je vous laisse avec un petit look de jour créé avec la Natural Beauty:

Articles reçus sans aucune obligation d’en parler. Pour tout vous dire, je n’ai même pas une adresse mail au sein de la marque à qui faire parvenir cet article donc je ne suis même pas sûre qu’ils savent que j’ai écrit dessus ^^

Shop The Post

PIXI Eye Reflections Shadow Palettes.
Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *