La routine soins du soir qui déchire!

LA VOILA ENFIN! La fameuse routine soins du soir! D’abord, il a fallu que j’amasse tout ce dont il me fallait et ça a inclus un article qui a mis presque 3 semaines à arriver jusque chez moi. Ensuite, il a fallu que je la teste et que je voie comment la gérer la petite! Parce que j’ai pas fait dans le simple, ça change quasi tous les soirs et à chaque fois avec une raison bien spécifique. Il y a aussi eu des ajouts qui n’étaient pas prévus au départ, etc.

Bref, ça a été sportif tout ça, la peau met aussi un certain temps à donner du résultat et c’est à respecter si je veux vous donner un avis correct donc bon… Et avant d’aller plus loin, étant donné la quantité de produits (oui, j’écris cachée sous la table au cas où mon banquier arriverait), tu penses bien que ça n’est pas une revue de chaque produit sinon on ne s’en sortirait pas. C’est donc bien un article sur la routine dans son ensemble (avec des focus sur des ingrédients clés)!

Pourquoi une routine “du soir”?

Je pense qu’il est nécessaire de l’expliquer parce que beaucoup ne voient pas quel est l’intérêt de se créer une routine du soir autre que “crème de jour” et “crème de nuit”. D’ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de Jacquouille La Fripouille sur mes tubes. Pas de “jour”, “nuit”! C’est moi qui ai décidé de les appliquer le soir pour différentes raisons, aucun de mes produits n’est estampillé “de nuit”.

Petite précision pour les nouvelles: j’ai donc 36 ans. Je vais parler de Retinol, je ne suis pas certaine que ça soit vraiment pertinent sur une peau de 25 ans par exemple. 

Une routine du soir, selon moi, c’est là où vous allez appliquer tout ce qui va avoir un réel impact sur le long terme sur votre peau. Elle est donc d’une importance capitale puisque c’est là que j’y mets tous les principes actifs dont je désire un résultat. C’est aussi à ce moment que les acides sont permis (et vous le savez, les acides, j’adore!). 

Et la routine du matin?

Et vous allez me dire “oui mais la routine du matin elle sert à rien alors?”. Bien sûr qu’elle est utile! Mais on va dire que le soir c’est “action” et le matin c’est “entretien” et “optimisation”. Elles sont aussi intimement liées puisque par exemple, si vous portez bien un SPF en journée (dans le cas contraire, c’est la fessée qui vous attend au tournant!), un démaquillant gras sera nécessaire pour bien retirer tous les filtres. Voire même, un double nettoyage. Donc oui, les deux routines sont liées. 

Et avant d’aller plus loin, je précise que je commencerai direct avec les soins. Il va de soi que je me démaquille correctement avant d’appliquer tout ça mais j’ai déjà tellement fait d’articles sur des nettoyants que je pense qu’il n’y a pas besoin de s’attarder sur cette étape ici (mais vous, dans votre salle de bain, oui par contre!).

Tous les liens vers les produits cités sont dans un carrousel en bas de l’article! Ca sera plus facile pour tout le monde 😉 

LA LOTION.

C’est par là qu’on commence! D’ailleurs, j’en profite pour vous préciser que j’ai une peau mixte à sensible avec une légère rosacée. Je suis extrêmement sèche sur les joues mais je brille sur la zone T dès que midi est passé. Les produits trop riches me font bourgeonner, c’est aussi ça qui m’a incitée à mieux cibler ce qu’il me fallait: de l’eau, de l’eau, de l’eau!

Alors que je pensais devoir lui donner de l’huile (si vous me suivez depuis un moment, vous savez que ça fait déjà longtemps que j’ai switché) ! Voyez-le comme ça: tout ce qui est riche est un peu comme de la nourriture et je donnais à manger à une peau qui n’avait pas faim mais qui crevait de soif.

La lotion Hada Labo.

C’est dans l’acide hyaluronique que j’ai trouvé mon salut. Je commence donc par la lotion HADA LABO dont je mets 4 à 6 gouttes (4 gouttes quand c’est canicule par exemple, 5 à 6 en temps normal) sur absolument tout le visage, yeux y compris! Je tapote, je masse, je fais pénétrer! Cette lotion me fait l’effet d’un Tropico par météo caniculaire mais sans les calories. Ma peau est littéralement désaltérée! Si vous voulez une revue en détails de la lotion, c’est chez Bonnie qu’il faudra aller, son article est des plus fournis!

Quand je sens que ma peau est un peu plus déshydratée, je combine la lotion HADA LABO avec le Marine Hyaluronics de The Ordinary. En général, je fais ça dans ma période de jachère que j’expliquerai plus bas.

A choisir, je préfère l’acide hyaluronique + vit B5 chez eux et j’aime encore plus le Multi Mollecular de Niod mais voilà, je l’ai acheté, je l’ai testé et en combinaison avec la lotion, ça pimpe juste bien le bidule!

L’étape de l’acide hyaluronique, je la fais systématiquement. Elle vient généralement en premier SAUF… Quand j’utilise les pads, là, elle viendra juste après eux. 

On appellera donc cette étape: l’étape glouglou!

LES YEUX:

Là j’ai eu une période triste où je ne savais pas quoi utiliser donc j’ai essayé le contour des yeux Primark. Normalement, c’est à utiliser en masque mais je le trouve très bien pour tous les soirs. La texture gel est agréable et il hydrate juste bien. Ca n’est pas le contour des yeux du siècle mais il fait fort bien son boulot. J’en ai deux autres qui sont arrivés entre-temps et qui devraient être beaucoup plus actifs que celui-ci mais franchement, si vous avez le portefeuille qui fait la tête, besoin d’un nouveau contour des yeux et pas trop de problèmes spécifiques à cet endroit, le Primark est un bon compromis en attendant de pouvoir prendre quelque chose de plus ciblé. 

LES AHA:

Pour rappel, les AHA sont des acides qui vont dégager les peaux mortes de votre minoi. Ils sont plus ou moins doux (le lactique est d’ailleurs plus doux que le glycolique par exemple) mais attention si vous avez la peau sensible quand même (à tester d’abord et à commencer doucement: une fois par semaine puis 2 et 3 si ça va).

Les AHA apportent donc de l’éclat aux peaux ternes et diminuent légèrement les ridules (puisqu’on aura dégagé les peaux mortes qui accentuent le creux des rides). Ils sont aussi photosensibilisants (peuvent provoquer des taches au soleil). Il est donc essentiel de porter un SPF le lendemain (il est essentiel de porter un SPF tout court surtout!). C’est une des raisons pour lesquelles il vaut mieux les utiliser le soir aussi. 

Les PHA?

Les PHA sont “plus larges” que les AHA et resteront donc aussi à la surface de la peau pour y effectuer un nettoyage très léger et doux. Ceux-ci ne causent pas de photo-sensibilité mais comme je vous l’ai déjà dit maintes fois: on s’en fout, PORTEZ UN SPF TOUS LES JOURS!

Ici, j’utilise les petits pads à l’acide lactique, PHA et au niacinamide de chez Primark Beauty et dont j’ai déjà parlé ICI. Sinon, j’utilise l’acide lactique 10%+ acide hyaluronique 2% de The Ordinary. Ca dépend de mon humeur, du temps que j’ai, etc. Ma main au feu que The Ordinary contient plus d’acide lactique donc je tends à l’utiliser quand je vois que ma peau s’agite et commence à faire la moue. 

LES ACIDES YOUPIHI YOUPIHE (Retinol, acide azélaïque, BHA):

On était dans l’entretien avec un peu de piment. Là, on rentre dans la bombe de la bombe, l’actif qui fait bonheur, le résultat que je veux! 

Je voulais trouver quelque chose qui calmerait ma rosacée parce qu’elle me casse les burnes (à qui ne fait-elle pas cet effet?) ET je voulais essayer le Retinol. Un peu fofolle, j’ai fait les deux d’un coup! Je ne vous conseille pas de faire comme moi.

J’y suis allée très doucement pour les introduire et je le fais encore aujourd’hui avec beaucoup de précautions. Par chance, le retinol semble calmer aussi un peu la rosacée (mais vraiment, si vous avez une rosacée, faites gaffe quand même) et il se trouve que je semble le tolérer mais j’ai eu du pot et je vous le dis à nouveau: je suis entrée par la petite porte, à pas de souris et en observant ma peau pour pouvoir arrêter ou calmer le jeu si un seul signe d’irritation se présentait! A bon entendeur…

L’acide azé quoi???

Je vais commencer par vous parler du Booster 10% à l’acide azélïaque de chez Paula’s Choice. 

L’acide azélaïque est souvent utilisé pour “éclaircir” le teint. C’est un problème de vocabulaire qui m’a déjà fait peur. Quand je vois “brightening”, “whitening” pour le teint, je pense tout de suite à Michael Jackson dans son caisson et je pars en fuyant. C’était avant… 

Acide azélaïque et rosacée.

En vrai l’acide azélaïque est un acide super efficace sur l’acné et particulièrement, la rosacée. Il n’est pas de la même famille que les AHA ou BHA (si tu veux dormir debout, c’est en fait un acide dicarboxylique) et bien qu’il exfolie aussi, il a d’autres propriétés qui le rendent très intéressant. Parmi elles, on peut retrouver des propriétés anti-bactériennes (nique sa race les boutons et points noirs!) et anti-inflammatoires (parfait pour l’acné et la rosacée qui enflamme fort les peaux qui y sont sujettes). Finalement, il peut contribuer à ce que la peau soit moins sensible (encore une caractéristique de la rosacée). 

En bref, il calme les petits boutons, les inflammations, rend la peau plus forte (puisque moins sensible), affine le grain de peau et tout ça… Ça donne une peau plus “claire” dans le sens où les joues rouges, fortement calmées, se sont atténuées. Non, vous n’êtes pas devenue pâle du jour au lendemain. Vous avez surtout la peau que vous auriez dû avoir sans cette rosacée et un teint lumineux.

Le booster à l’acide azélaïque de Paula’s Choice.

Dans le Booster de Paula’s Choice, il est accompagné d’acide salicylique (un BHA: un exfoliant chimique qui pénétrera plus profondément dans la peau car il sait se faufiler plus facilement dans l’huile -aka… Bein ton sébum, bonjour glamour!) qui fonctionne très bien en combinaison avec l’acide azélaïque. 

Pour ma part, j’ai eu des résultats très rapidement! Mais j’ai une rosacée légère (par ailleurs, ce qui différencie une peau rosacée d’une peau sensible c’est le fait d’avoir des petits boutons sur les parties rouges des joues + quelques vaisseaux sanguins visibles dans le cas d’une rosacée). Ca prendra sans doute plus de temps pour une rosacée plus prononcée.

A savoir: 10% d’acide azélaïque, si je ne me trompe pas, c’est la plus grande concentration autorisée sur le marché (c’est donc déjà un beau petit bolide). Il existe bien sûr des produits avec de plus hautes concentrations mais pour ça, il faudra passer par le dermatologue. Dans ce cas, ça concerne des rosacées plus sévères que la mienne. 

Dernier petit point: je m’attendais à une texture sérum, c’est-à-dire quelque chose de très liquide et un peu huileux ou gélatineux. Que nenni! C’est une texture crème qui est d’ailleurs mieux tolérée par une rosacée. J’en mets donc uniquement sur les zones concernées puisque je peux les cibler plus facilement, ça ne dégouline pas dans tous les sens!

DA RETINOL LES GARS!!

J’en profite ici pour préciser à nouveau que cette routine n’engage que moi. Les rétinols, faut pas rigoler avec ça sinon tu peux vite te retrouver avec une dermite. Il y a d’ailleurs plusieurs écoles: l’école du “on utilise du rétinol et absolument rien d’autre!” et l’école de “si bien utilisé et équilibré, il n’y a pas de mal à continuer les acides lors de l’introduction de retinol”. Vous vous en doutez, vu mon amour des acides, je suis plutôt de la deuxième école…

J’ai commencé direct avec du 1% retinol en squalane de chez The Ordinary. Il trempouille dans du squalane donc ça le rend plus dilué, plus diffus aussi. Comme je l’ai dit, je suis un peu sotte. Il aurait mieux valu que je commence par du 0,1% en fait. Mais j’entendais “L’Aventurier” d’Indochine en tête et étant donné le peu d’amour que j’ai pour ce groupe, il a fallu que je les fasse taire en cédant (on se justifie comme on peut ma bonne dame!). Et la présence de squalane (lipide naturellement présent dans la peau) m’a convaincue. 

C’est quoi?

Le rétinol (de la famille des rétinoïdes) est une forme de la vitamine A et un actif anti-âge qui a la cote à fond les ballons pour le moment. C’est en effet un des plus efficaces mais il est aussi délicat à utiliser car il peut faire peler la peau ou l’irriter. Il faut donc y aller mollo! Par contre, si vous arrivez à mater la bestiole, il deviendra vite votre meilleur ami. Il faudra aussi être un peu patient car les résultats se voient sur du long terme. 3 à 4 mois seront nécessaires. 

Ca fait quoi?

Le rétinol va diminuer les rides en améliorant la communication entre les cellules. Avec l’âge, la communication passe moins bien entre les cellules et elles oublient où elles sont et ce qu’elles doivent faire. Le rétinol, lorsque débarqué sur la peau, va s’attacher aux cellules et leur susurrer des mots doux tels que “debout là-dedans! C’est fini la sieste!”.

C’est aussi un puissant anti-oxydant qui va calmer les dégâts que peuvent faire les radicaux libres.

Finalement, en plus de booster la production de collagène (ce qui aide à maintenir une peau bien pulpeuse et qui disparaît à grands regrets avec l’âge… ), il saura aussi inverser les dégâts du soleil sur la peau (juste à titre de rappel: ça n’est quand même pas une baguette magique non plus mais on prend ce qu’il y a à prendre et qui n’inclut pas de passer sur une table de billard!).  Il va épaissir l’épiderme là où l’élasticité fait défaut et affiner la couche supérieure de la peau pour un grain plus lumineux. 

LES SERUMS BONUS (mais nécessaires):

Ici j’ai deux produits à base de niacinamide. L’un est bio et enrichi d’huile de cactus (aloe vera) et l’autre est conventionnel mais a une concentration de 10%. Il n’est pas nécessaire d’en avoir deux bien sûr, c’est juste moi qui avait oublié que j’en avais un déjà d’entamé et qui ai acheté le bio entre-temps. Oui, des fois… Cherchez pas…

Niacinamide?

MAIS POURQUOI ENCORE DES FIOLES? Parce que le niacinamide, c’est un peu un actif qui fait tout. Un peu comme ton smartphone qui appelle, reçoit des sms, diffuse de la musique et sait aller sur internet (oui, je viens de l’époque des walkmans, je suis encore impressionnée par un smartphone). Le niacinamide (ou vitamine B3) combat sur tous les fronts. Gros bonus: il aide à tolérer le retinol! 

Le niacinamide est un antioxydant, un anti-inflammatoire, augmente la production de céramides (ce qui maintient ton hydratation), de collagène et peut agir sur les taches d’hyper-pigmentation tout en régulant le sébum. En général, il est présent à raison de 5%. Au-delà, il faudra faire attention et vérifier que vous le tolérez (il peut causer des rougeurs mais là encore, j’ai vu différents avis… Moi ça va!). 

Mes 2 sérums au niacinamide:

Dans le Lovely Day, il est donc entouré d’aloe vera mais aussi d’acide hyaluronique (bas et haut poids moléculaire donc atteindra les couches supérieures ainsi que les couches plus profondes de la peau) ou encore de la vitamine C via la fleur d’hibiscus (ça reste peu dosé hein, y a mieux mais on prend). Un joli cocktail bien balancé avec une composition très jolie! C’est celui que je privilégie pour l’instant car bio donc il périmera plus vite. Cela dit, il en faut 1/2 pompe, il dure longtemps l’air de rien! J’aime le coupler avec le rétinol justement pour l’optimiser et augmenter ma résistance. 

Le SVR est plus conventionnel, doté de meilleurs conservateurs aussi et là, on est dans du 4%. Je le tolère aussi fort bien! On est un peu dans la même composition que les pads de chez Primark mais en beaucoup plus blindé par contre. Il contient aussi du PHA et ça sera un sérum parfait pour allier exfoliation douce et optimisation de l’hydratation. Evidemment, puisqu’il est exfoliant, je ne le mets pas le même jour que le rétinol. 

L’HYDRATATION!

Il était temps! On arrive à la fin! Vous l’aurez compris, je privilégie donc les sérums qui sont ceux qui feront le plus de boulot. La crème de hydratante peut être quelque chose de très basique. Etant donné que j’ai une peau déshydratée, je privilégie donc des crèmes qui sauront maintenir mes sérums en place, comme si elles enveloppaient ma peau pendant que les sérums travaillaient. 

Pour l’instant, j’utilise le gel hydratant Hydro Boost de Neutrogena à l’acide hyaluronique. J’ai déjà vu plus dosé en acide hyaluronique mais la compo reste très conventionnelle et la texture gel m’a fort bien arrangée les jours de canicule. C’est d’ailleurs la seule crème qui arrivait à pénétrer. 

Quand il fait moins chaud, j’aime la “toper” avec la crème Purito à la Centella Asiatica et au… Niacinamide! C’est la faute à Dominique ça! Elle est légère mais grasse assez que pour former une bonne couche de protection. La Centella Asiatica a des vertus apaisantes et cicatrisantes dont j’ai déjà parlé il y a quelques années sur le blog. C’est une crème parfaite pour apaiser et/ou prévenir les effets des acides ou du retinol. 

COMMENT CA TOURNE?

Vous vous doutez bien que je ne mets pas tout le même soir sur ma peau! J’aurais d’ailleurs la peau bien en feu si je le faisais. Tout est dans l’équilibre!

J’ai réussi à organiser une routine qui s’équilibre déjà fort bien en termes de produits avec des acides, du rétinol, certes, mais aussi des actifs qui aideront la peau à les tolérer tout en optimisant mon hydratation. J’ai contre-balancé les acides ou le retinol avec du niacinamide qui se retrouve à plus ou moins grande dose un peu partout ainsi que de la Centella Asiatica. Avant d’y insérer des éléments qui vont maintenir l’hydratation, j’hydrate (avec l’acide hyaluronique sous toutes ses formes), etc.

Mais la douceur se trouve aussi dans la fréquence. Je procède donc généralement comme suit:

  • un acide AHA (les pads Primark OU l’acide lactique+ acide hyaluronique The Ordinary OU le Sébiaclear de SVR)
  • uniquement de l’hydratation (acide hyaluronique HADA LABO ou + /crème hydratante à base d’acide hyaluronique ou de céramides/ niacinamide via la crème Purito).
  • le rétinol entouré de douceur (acide hyaluronique et Lovely Day au niacinamide + crème hydratante douce). 
  • uniquement de l’hydratation. 
  • Acide azélaïque. 
  • jachère hydratation encore et toujours. 
  • un acide AHA

Les jours d’acide, j’entoure mon soin d’acide hyaluronique systématiquement. Celui que je ne mets qu’une à 2 fois par semaine, c’est le rétinol. Ceux que j’aime utiliser très fréquemment, ce sont les AHA et à raison d’une fréquence moyenne: l’acide azélaïque et son BHA. 

BUDGET?

Franchement, j’ai pas envie de faire l’addition mais aucun produit ne dépasse 50€. Hormis le SVR, la crème Hydro-Gel de Neutrogena et les 2 produits Primark que j’ai reçus, j’ai absolument tout acheté et j’ai fait petit à petit.

Où commencer?

Si je devais vous recommander par où commencer, j’achèterais d’abord tout ce qui est acide hyaluronique et hydratation (et c’est un des postes les moins cher en plus). Ensuite, j’achèterais les AHA (aussi pas très cher), j’irais vers le niacinamide (SVR et la crème Purito ou l’un ou l’autre) par après pour finir avec un booster (ici l’acide azélaïque) et/ou un retinol DOUX. J’ai aussi du doublon parce que je suis une grande distraite donc tout n’est pas nécessaire. A vous de voir ce que vous voulez privilégier!

Et oui, je sais, il n’y a pas d’huile mais comme je vous l’ai dit, j’ai une peau surtout déshydratée. Les huiles en été, vous voulez me faire mourir en fait?? 😉

Note: je n’ai pas pu mettre de liens pour les produits Primark car pas d’e-shop et le sérum Lovely Day a un peu changé d’apparence mais c’est la même composition. Concernant The Ordinary, j’ai privilégié la Belgique avec des liens vers Cosmeticary forcément mais ils n’ont pas tout donc le retinol, c’est le lien vers le site officiel (moins cher mais frais de ports plus importants. Par contre, ils sont très rapides pour livrer!).

Shop The Post

PAULa’s Choice 10% Azelaic Booster.
NEUTROGENA Hydro Boost Aqua Gel.
PURITO – Centella Green Level Recovery Cream 50ml
The Ordinary Retinol 1% in Squalane
Hadalabo JAPAN Skin Institute Gokujun premium hyaluronic solution 170mL
The Ordinary Marine Hyaluronic
The Ordinary Lactic Acid 10% + Hyaluronic Acid 2%
Lovely Day Hyaluron Bloom Serum
SVR Sebiaclear Serum
PAULa’s Choice 10% Azelaic Booster.
NEUTROGENA Hydro Boost Aqua Gel.
PURITO – Centella Green Level Recovery Cream 50ml
The Ordinary Retinol 1% in Squalane
Hadalabo JAPAN Skin Institute Gokujun premium hyaluronic solution 170mL
The Ordinary Marine Hyaluronic
The Ordinary Lactic Acid 10% + Hyaluronic Acid 2%
Lovely Day Hyaluron Bloom Serum
SVR Sebiaclear Serum

Follow:

10 Comments

  1. 14 juillet 2019 / 12 h 20 min

    Parfait tout ça, une vraie routine sandwich hydratante 👏👏👏
    Tu sais que je me demande si l’acide azelaique ne me conviendrait pas pour le décolleté au final ? 🤔
    J’ai la peau ultra sensible et avec plein d’inflammation de ce côté là. Je vais peut-être tenter du coup !
    Merci pour le partage, c’est super intéressant 😍 😍 😍

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      14 juillet 2019 / 21 h 27 min

      Merciiii! Venant de toi, je prends le compliment et je vais dormir avec même 😀
      Alors pour l’acide azélaïque, celui de PC a quand même un BHA donc vois peut-être une formule sans si le BHA n’est pas pertinent sur ton décolleté? Moi ce que je fais (t’as vu comme ma peau est réactive à ma transpiration en story… Et encore, là, elle s’était déjà calmée), je mets plutôt la crème Purito à la Centella Asiatica. Ça m’a pas mal aidée. Et le niacinamide aide aussi à calmer et à gérer l’hyper-sensibilité.

  2. Sand
    14 juillet 2019 / 19 h 00 min

    Coucou ! Ça, c’est complet et très bien expliqué 👍
    Et je viens de prendre conscience que je n’ai plus de sérum avec du retinol depuis qq temps.
    Mais comme j’ai eu une période très minimaliste concernant les soins, lorsque je me suis reprise en main, j’ai privilégié l’hydratation avec acide hyaluronique ( lotion hadalabo 😁, sérum satin naturel) et la vitamine C ( le retour de mon actif chouchou) Purito.
    J’ai une peau mixte déshydratée.
    Dans ma routine soir, j’ai un vrai problème avec les lotions ! Eau florale de lavande pour rincer, lotion A-ha cosrx ( en alternance avec glycolique que j’utilise 2 fois par semaine) et Hadalabo 😇
    Cependant j’ai une crème au retinol… Faut pas déconner.

    Tout ça pour dire que pour l’instant, ça me convient et que très certainement, j’introduirai du retinol en sérum en septembre.
    En revanche et parce que ma peau était très déshydratée, le soir toujours, 2 fois par semaine : demaquillage huile, nettoyage, lotionS et juste un masque hydratant que je laisse sans rincer ( novexpert le masque repulp).
    En tout cas je vais me pencher sur ta crème Purito et sur les niacinamides.
    Bonne soirée à toi 😉

    PS on en parle de mon incapacité à faire court ?! 😁

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      14 juillet 2019 / 21 h 32 min

      Merciii!
      Oui, j’ai commencé par l’hydratation et c’est toujours elle que je privilégierai. C’est une sorte d’assurance (t’auras jamais une peau sur-hydratée contrairement à la nutrition) et c’est toujours mieux de commencer par là dans quasi tous les cas de figure (même une peau acnéique a besoin d’hydratation, des fois plus qu’une peau sèche). Et la vitamine C de Purito, elle est dans mon radar!!! Là, j’ai un joli stock à tester (je suis sur la Drunk Elephant et je passerai au C Booster de PC ensuite) mais ça, je la mettrai plutôt dans la routine du matin. J’ai déjà pas mal pour le soir hahahahaha! Et je te suis sur le masque Repulp de Novexpert, je l’adore aussi! Mais là, je vais justement enfin inaugurer mon Cica Sleeping Mask de La Neige! On va voir ce qu’il va donner!!
      Non mais tu peux faire des romans aussi, moi j’aime bien 😉
      Bonne soirée à toi aussi!

  3. Astrid
    22 juillet 2019 / 11 h 56 min

    Super complet et très intéressant! J’adore lire les routines des autres 😀.
    Personellement j’ai fait une croix définitive sur le rétinol, ma peau ne l’accepte pas. Elle n’est pourtant pas sensible du tout, mais le rétinol ne passe pas. Pas grave.
    Quant à l’acide azélaique, c’est vraiment très efficace, mais j’ai une anecdote à son sujet: il y a bien longtemps, j’avais quelques marques d’anciens boutons qui ne voulaient pas partir. Une dermato m’a donc prescrit la pommade Skinoren. Tout en précisant “l’acide azélaique n’est pas photosensibilisante, vous pouvez donc sans problème la mettre au soleil. Pas besoin de crème solaire”. À l’époque je ne connaissais pas grand chose à la cosmétique, j’ai donc bien appliqué ma pommade matin et soir, y compris pendant les vacances. Et j’en veux à mort à cette médecin car depuis j’ai un melasma indélogeable 😡😡
    (Pardon pour la parenthèse 3615 my life).

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      23 juillet 2019 / 11 h 13 min

      Arf… Dommage pour le retinol :-/ Mais il y a plein d’autres ingrédients super, les peptides notamment! Pour l’acide azélaïque, c’est aussi ce que j’ai trouvé sur lui: non photosensibilisant. Mais bon… Comme je le dis: faut porter un SPF tous les jours de toute façon. Ca règle le souci de doute du coup. C’est aussi ce que ta dermatologue aurait dû te dire en fait: “quoi qu’il en soit, portez un SPF”. C’est pas très logique de répondre à un problème en en créant un autre. Et même si ça n’avait pas été l’acide azélaïque, ça aurait été un cancer de la peau, un melasma (que tu peux avoir sans aucune routine, juste un melasma quoi) ou tout simplement le vieillissement prématuré de la peau. J’espère que t’as changé de dermatologue depuis cette histoire ^^
      Ha! Mais t’as été beaucoup plus courte que la dernière fois! 😉

  4. sylvie
    22 août 2019 / 15 h 58 min

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ton article détaillé et très intéressant.
    Je suis novice. Donc si je comprend bien tu n’utilises pas tout les produits.
    Tu alternes. Mon problème est que ma peau est caprisieuse et dès que je change, elle met 3 jours à s’en remettre.
    Je suis très intéressé par les résultats promis dans tout les produits que tu as mentionnés. Je souhaite intégré le rétinol.
    Donc je dois d’abord utiliser une lotion, puis niacinamide et ensuite du rétinol pour finir avec une crème hydratante?

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      30 août 2019 / 22 h 36 min

      Coucou Sylvie!
      Oui, j’alterne comme expliqué en bas de l’article. Tout simplement parce que ma peau est sensible donc des AHA-BHA ou du Retinol coup sur coup, ça n’ira pas. Je fais une sorte de méthode sandwich si tu veux! Si tu désires insérer du Retinol, commence par un très faiblement dosé (chez The Ordinary ils en ont) et d’abord 1X/semaine. Si après 2 semaines c’est ok, tu peux augmenter à 2 voire 3 fois/ semaine. Ensuite, si tu es contente, tu peux essayer des plus concentrés par après. Il faut y aller vraiment à pas de loup avec le Rétinol et le but n’est pas d’en mettre tous les soirs, ça n’est pas conseillé. Alterner avec des soirs où l’hydratation et la réparation priment (de l’acide hyaluronique, des céramides, du niacinamide, etc. ), c’est très bien! Un peu de douceur entre les électrochocs en gros 🙂
      Si tu utilises une lotion, utilise donc une hydratante (et ne cumule jamais AHA-BHA ou PHA avec le Rétinol le même soir, c’est trop agressif). J’utilise ici le niacinamide parce que les textures de mes produits sont très légères et pénètrent plus vite que le Rétinol (en squalane) qui est ici mélangé dans un peu d’huile. Et tu termines toujours par une crème hydratante oui!

  5. Sophie
    25 septembre 2019 / 18 h 59 min

    Hello ! Je commence doucement ton blog, j’ai quelques trains de retard …!
    Que conseillerais-tu comme PHA ou Acide aélaïque sans acide salicylique ? Je voudrais faire un essai sur la pointe des petons, voir comment ça se passe sur le nez par exemple.
    Merci d’avance à toi !

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      25 septembre 2019 / 19 h 22 min

      Coucou Sophie!

      Alors, pour l’acide azélaïque, j’en parle dans ma vidéo favoris de l’été: l’acide azélaïque de chez The Ordinary ne contient pas de BHA 😉
      Pour les PHA, tu en as dans le sérum SVR que je suggère ici 😉 Les pads de Primark sont très bien aussi et contiennent en plus de l’acide lactique (AHA, moins “pénétrants” et donc potentiellement moins irritants que les BHA aka l’acide salicylique) ainsi que du niacinamide (anti-inflammatoire et empêche la prolifération des bactéries. Pour le PHA, franchement, je te conseille plutôt le SVR.

      De rien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *