J’ai essayé the Inkey List…

J’ai fait comme tout le monde et j’ai voulu essayer The Inkey List. Bon un peu plus tard que tout le monde en fait. Parce que je fais partie de ces gens étranges, ceux sortis d’un autre siècle, qui aiment finir leurs pots avant d’en commencer d’autres. Mais vous ne m’en voudrez pas d’être en retard pour ça. Parce qu’on ne peut pas en vouloir aux grands-mères  aux personnes raisonnables.

Je vous le dis tout de suite: il y a eu du bon… Et du moins bon! En guise d’entrée, je me suis donc commandé la crème Multi-Biotic et le Peptide Moisturizer. 

Petit focus rapide sur The Inkey List:

Il y a eu beaucoup de foin sur The Inkey List l’année passée. La marque britannique lancée en 2018 a eu son succès et à raison! Elle a totalement surfé sur l’envie des consommateurs d’en savoir plus. A l’instar de The Ordinary d’ailleurs. Ils ont repris la même formule: partir d’une réelle interrogation des consommateurs afin d’y répondre. Sauf que bon, on ne va pas se leurrer, ils s’y sont un peu mieux pris. Evidemment, c’est plus facile quand quelqu’un d’autre a défriché les terres pour vous!

The Inkey List #theinkeylist #beaute #beauty #skincare #routinebeaute

Les points en commun The Ordinary – The Inkey List.

Colette (la marketteuse) et Mark (le scientifique) sont deux entrepreneurs qui ont voulu rendre le skincare plus accessible. On reprend les mêmes codes que The Ordinary sur certains points: des produits quasi « mono-actifs » avec un packaging très minimaliste et un site web très présent pour répondre à chaque client et l’aider dans ses choix de routine.  

Le nom de la marque est d’ailleurs très annonciateur: « Inkey » est en fait la façon dont se prononce INCI en anglais et ils ont réussi à y intégrer le mot « key » qui veut dire « clé ». S’ils n’ont pas un as du marketing à leur bord, ils doivent de vrais pros des vannes pourries de jeux de mots. OUI OK! Je ne vais pas être de mauvaise foi: c’est très bon pour une marque! Mais admettez qu’au quotidien, le mec qui a sorti ça, il doit être lourdeau non?

Finalement, le côté « abordable » est aussi bien présent chez l’un comme chez l’autre. Les fondateurs ont même « avoué » perdre de l’argent à chaque vente de leur sérum à l’acide hyaluronique. Ca serait un parti pris pour se faire du fric sur le reste à fond les ballons servir leurs clients. (source: The Emma Guns Show)

Les différences The Ordinary vs. The Inkey List:

D’ordre général, on peut dire que The Inkey List a réussi là où The Ordinary a besoin d’une gamme différente pour s’élever (car Deciem possède aussi Hylamide et NIOD qui valent franchement le détour et complètent bien une éventuelle évolution de la clientèle). Ils ont élaboré des produits concentrés sur un seul ingrédient mais les formules sont généralement plus complètes permettant ainsi des textures plus agréables et quelques fois, une meilleure tolérance. Le packaging aide aussi énormément le client puisque tout y est simplifié afin que le client puisse comprendre. Des petits logos, des cases cochées pour la place du produit dans la routine… On se croirait presque dans un Pomme d’Api pour trentenaires. Prochaine étape: Gil et Julie font une tarte aux pommes! 

Quoi qu’il en soit, là où The Ordinary a un site assez brouillon, The Inkey List est plus simple et amène une cohérence qui fait défaut chez son concurrent. La gamme n’est d’ailleurs pas aussi étendue mais… Attendons. Un pavé mal agencé est si vite arrivé dans la cour de récré!

Le Peptide Moisturizer:

The Inkey List #theinkeylist #beaute #beauty #skincare #routinebeaute

C’était la tendance des peptides, ils ont balancé un hydratant aux peptides. Faut pas chercher une histoire plus profonde derrière tout ça. On aimerait bien savoir que Colette s’est cassé la figure et a passé 3 jours dans une montagne écossaise sans hydratant. Mark aura concocté un super hydratant pour quand on la retrouverait, le tout depuis le fin fond de sa cave avec 3 lutins, bla-bla-bla. Non. C’était à la mode, ils en ont pondu un. Idem que pour tout le reste d’ailleurs. Cherchez pas. Ca n’en reste pas moins quelque chose d’efficace!

The Inkey List Peptide Moisturizer #peptides #theinkeylist #beaute #beauty #skincare #routinebeaute

Dans son pot airless qu’on apprécie, on y trouve des peptides (qui stimuleront la production de collagène et réduiront l’apparence des rides) mais aussi de la glycérine, de la bétaine et du beurre de karité . De quoi hydrater et nourrir. 

T’es contente cocotte?

J’ai beaucoup aimé pas mal de petites choses dans le Peptide Moisturiser. Le packaging d’abord. De un, ça permet une hygiène quasi irréprochable. De deux, il permet aussi de mieux doser. Et Dieu sait le nombre de personnes qui mettent beaucoup plus de quantité de crème que nécessaire!

Ensuite, j’ai aimé les agents hydratants et nourrissants présents: point trop n’en faut et là, c’est suffisant. Je l’ai essayé en été et même si, en période de canicule, la texture était un peu trop riche pour moi, je dois avouer que c’est généralement assez léger pour une crème. C’est agréable pour les peaux mixtes à grasses qui l’adoreront aussi en hiver. Les peaux sèches: passez votre chemin. 

The Inkey List Peptide Moisturizer #peptides #theinkeylist #beaute #beauty #skincare #routinebeaute

Finalement, ça reste un hydratant très basique. Même si des peptides sont présents, je n’attends pas de lui qu’il me lisse la façade. Aucun produit n’en est capable de toute façon. Par contre, il a très bien accompagné mes journées où le retinol et les acides étaient plus présents. Tant qu’il « n’alourdit » pas ma peau, moi ça me va!

Le Multi-Biotic

Encore une fois, ici, rien n’a été fait à l’aide de gnomes sous un toit de chaume dans la fin fond de la absolument splendide campagne anglaise. Les probiotiques étaient à la mode, ils ont sorti du multi-biotique. 

Le pro-biotique comme dans le yaourt?

Oui oui… Si vous n’avez pas entendu « microbiome » dans le courant de l’année qui vient de s’écouler: il était temps de sortir de votre caverne les gars. Pour les petits curieux, j’en ai un peu parlé ICI. Sinon je vous fais un rapide résumé parce que vous êtes gentils. 

La surface de notre peau est couverte d’un petit environnement bien à lui avec ses règles et ses lois au monde des bonnes et mauvaises bactéries. On pense donc qu’il est intéressant de fournir à ces bonnes bactéries de quoi subsister dans leur jungle. Du coup, ça fonctionne exactement comme les fameux Yakult l’ont déjà expliqué mieux que moi dans leurs innombrables pubs! Une optimisation de la barrière cutanée en gros!

A savoir tout de même: la science en est vraiment aux prémisses en ce qui concerne le microbiome. D’où mon usage du conditionnel: rien n’est sûr, tout est encore à explorer dans ce domaine.

Le Multi-Biotic, qu’est-ce qu’il a?

Comme son nom l’indique, le Multi-Biotic a plusieurs types de biotiques. L’inuline est un prébiotique (issu de racines de plantes telles que la chicorée, il favorisera l’évolution des bonnes bactéries en diminuant la croissance des mauvaises) et avec elle, on pourra profiter d’un dérivé d’avoine avec les mêmes fonctions.  On y verra aussi un pro biotique (aide à la multiplication des bonnes bactéries) dans la poudre de yaourt. De la glycérine, du squalane, de l’acide hyaluronique et un peptide seront présents pour hydrater. 

Finalement, on pourra aussi profiter du DGA ( Diglucosyl Gallic Acid) qui aurait des propriétés éclaircissantes et anti-inflammatoires. 

Contente du Multi-biotic de The Inkey List?

Au vu de sa composition, c’est l’hydratant parfait pour les peaux sensibles et à rosacée. Il est apaisant et sa texture n’est pas du tout trop riche. Il est d’ailleurs un chouia encore plus fin que son pote le Peptide Moisturiser. Malgré ça, il sait très bien hydrater tout en se faisant discret…  Enfin… Si on ne prend en compte que la texture…

Parce que c’est là que ça se corse: si on sort de la texture… Ce produit est une véritable infection pour les narines! La poudre de yaourt doit sans doute être à l’origine de cette odeur de foin moisi. Je n’ai pas su la supporter. Pourtant, je me suis fait violence! Mais quand, le matin, ça devient LE truc plus efficace qu’un Redbul pour que vous vous sentiez véritablement éveillé, il y a un souci. 

Alors oui, j’ai de moins en moins de produits parfumés et c’est peut-être mon nez qui est devenu plus sensible mais il n’en reste pas moins que j’ai vécu ça comme une véritable agression nasale. A un point que même la vieille en moi, celle qui fait ses courses comme si une guerre allait éclater… Celle qui ne manque jamais de conserves… A dû se résoudre à le jeter. JE NE JETTE RIEN QUI NE SOIT PAS VIDE! Bein là, j’ai été obligée…

Au final, on en pense quoi de The Inkey List?

Hormis cette odeur infecte dans le Multi-Biotic, le résultat est assez bon dans l’ensemble. Même si je n’adore vraiment pas leur packaging plastoc’ un peu trop faciles, ça reste une jolie alternative à des produits plus luxueux. 

C’est donc abordable, facile à comprendre et les compositions sont un peu mieux balancées que The Ordinary. Là où vous devrez peut-être faire le deuil de textures agréables chez The Ordinary, The Inkey List saura être plus accommodant et légèrement plus complet (en toute relativité bien sûr). 

Je continuerai à tester des produits si certains m’intéressent et le Peptide Moisturizer m’a assez bien convaincue d’ailleurs. Mais je dois avouer que ça restera avec un petit arrière-goût d’amertume… Je n’adore pas les gens qui copient de trop les idées des autres. 

*Pas de lien affilié ici même si la légende le dit. C’est un texte par défaut que j’ai la flemme de changer 😉 

Shop The Post!

Cette sélection peut inclure des liens affiliés.

The Inkey List Peptides MoisturizerThe Inkey List Multi-Biotic
Follow:

5 Comments

  1. 3 février 2021 / 19 h 50 min

    Ahahaha tu m’as beaucoup fait rire avec ton histoire d’odeur infecte ! Je n’ai pas (encore) testé la marque mais j’ai le même problème avec l’acide azélaique de Paula’s Choice ! Ce truc pue c’est une horreur ! Je l’avais gagné (avec une crème hydratante) lors d’un concours et j’ai cru que le produti avait viré. J’avais contacté la marque pour savoir si l’odeur était normal, d’après eux, le produit ne sent pas, ils m’ont dpnc renvoyé un autre tube… qui sent exactement pareil ! Du coup j’ai énormément de mal à utiliser ce produit. :/

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      5 février 2021 / 21 h 31 min

      Il a une légère odeur en effet mais alors tu dois être très sensible aux odeurs parce que c’est vraiment un chouia! Tu ne supporterais pas du tout celle du Multi-Biotics du coup ^^ Mieux vaut éviter 😀

      • 10 février 2021 / 19 h 28 min

        C’est dingue ça…! Entre toi qui me parle de légère odeur et ceux qui me disent que ça ne sent rien et moi qui n’arrive plus à respirer par le nez quand je l’utilise tellement ça schlingue ! O_O

  2. 7 février 2021 / 14 h 11 min

    Merci pour ton article ! Je n’ai encore jamais testé The Inkey List et en fait j’avais lu pas mal de revues négatives. Mais il faut que je regarde de plus près quand même ^^

    • Une Fee dans les Etoiles
      Auteur
      8 février 2021 / 0 h 13 min

      Ho il y a de belles choses chez eux. Quand c’est pas le Multi Biotics qui pue 😅 (Mais qui est efficace… Mais qui pue…) Moi j’en ai entendu beaucoup de bien de façon générale (et si on s’en tient aux compos). Après, ça a ses limites aussi. C’est surtout une marque idéale pour commencer à avoir une routine élaborée ou ciblée. Une fois qu’on est bien dedans, on aime passer à des marques plus élégantes qui auront des compos plus complètes. Cela dit, c’est aussi le genre de marques qui peut aider à avoir une routine peut-être un peu plus cher en alternant avec des produits de base moins cher. Un simple nettoyant ou hydratant ne nécessitent pas d’énormes investissements. Du coup, on pourrait alterner avec eux sans perdre en efficacité sur l’ensemble d’une routine bien rodée. Ca sert toujours! Une sorte de marque tampon en quelques sortes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *